accueil > Nos spectacles tout public > Spectacles musicaux > Qué Nervious-concert circassé

Qué Nervious (entracte avec orchestre)


ENTRACTE AVEC ORCHESTRE par mkprod

Chansons Circassées / spectacle polyglotte Pour tout public par François DOREMBUS avec Marc démereau et François Dorembus au chant et à la musique, Carlos-Abreu -E -lima et Jonathan Frau au cirque. Fabrice Guerrin et Florent Bergal à la mise en scène.

Spectacle en Deux Duos Musique et cirque sur une «scène arène» de joutes vocales parlées chantées, onomatopiées et circassées, autour des thèmes de l’altérité, la solidarité, peut-on être heureux seul en passant par l’individualisation , l’humanisation et la déshumanisation de l’être social……

VIDEOS MP3 ET DIAPORAMA ET TOUTES LES INFOS SUR LE LIEN

                    www.myspace.com/entracteavecorchestre

 

 

un lien vers un article de Claude Fèvre (Festiv’Art) sur la représentation à Altigone le 05 /02/2013 à l'inauguration du festival Nez rouge

nosenchanteurs.eu/index.php/2013/02/09/que-nervious-quand-la-chanson-fait-son-cirque/

 

Mardi 5 février, 18ème festival Nez Rouge, Saint Orens-de-Gameville,

Mais que vient faire la chanson ce soir là et, qui plus est, pour ouvrir un festival de Cirque ? J’en suis là de mes interrogations quand commence le spectacle auquel la production m’a gentiment invitée. Nous nous sommes déjà croisés au B.I.S à Nantes l’an passé. Nous y avions parlé de Pulcinella, d’Hervé Suhubiette dans leur re-création de Claude Nougaro, d’Imbert Imbert ou d’Eric Lareine.

Imaginez la scène, disons la piste : deux ronds de lumière, à cour et à jardin ; dans l’un se détachent des guitares, un rocking-chair, un mégaphone, dans l’autre clavier, ordinateur, percussions, saxophones, clarinettes, un ensemble plutôt hétéroclite. Un homme trapu, chevelu et barbu, balaie négligemment… En peu de temps il est rejoint par un fluet, dans une tenue de garçonnet attardé, bermuda aux genoux et grandes chaussettes. Voici donc notre duo de circassiens dont l’évolution d’équilibristes-danseurs-chanteurs navigue tout au long du spectacle entre confrontation, parfois rude, duel véritable, et solo désespérant, souvent poétique, pour le moins onirique. L’un, Jonathan Frau, vient de Sardaigne, l’autre, Carlo Abreu e Lima est portugais, tous deux sont passés par Madrid avant de rejoindre le Lido, centre municipal des Arts du Cirque de Toulouse. Voilà une caractéristique de ce spectacle : il se nourrit de rencontres, de voyages, d’expériences sur tous les fronts du spectacle vivant, comme le montre aussi le parcours de jazzman, saxophoniste, percussionniste Marc Démereau, impliqué dans quantités de projets, ou celui des metteurs en scène, Fabrice Guérin et Florent Bergal.

Et la chanson ? La voici avec un brillant auteur, François Dorembus, compositeur et interprète dont la passion est à fleur de peau. Lui aussi affiche une biographie luxuriante : certes il écrit ses chansons, des chansons qui cognent, qui dérangent le plus souvent, mais il enseigne aussi, dirige… C’est un fou des sons qu’il triture, malaxe, cuisine à l’infini, toujours en recherche. En scène, dans ce spectacle, il montre un jeu très physique, engagé comme le sont ses mots dont on pourrait résumer le sens avec ce cri pendant qu’un bruit infernal de dispute vient des coulisses : « Comment avons-nous pu en arriver là ? » Sans doute, oui, cherche –t-il avec nous un sens à notre voyage ici-bas… Mais qu’il est bon de l’entendre nous répéter en clôture du spectacle : « Si ça va pas, tu peux venir nous voir / tu demandes la poésie, on t’ouvrira. »

Le spectacle s’achève et j’en suis à me demander comment le qualifier. A qui s’adresse-t-il ? Aux enfants, aux jeunes comme le laisse entendre leur tournée 2013-2014 avec les JMF ? Ce qui est certain c’est qu’il bouscule et c’est bien là la mission du spectacle vivant sans frontières !

La musique et le cirque sur une « scène arène » et des joutes vocales parlées, chantées, onomatopiées et circassées ! Autour des thèmes de l’altérité et de la solidarité, la compagnie s’interroge : peut-on être heureux seul en passant par l’individualisation, l’humanisation et la déshumanisation de l’être social ? De la solitude à l’association, en passant par le duel fratricide, « Entracte avec Orchestre » propose une vision critique de la société, non dénuée d’humour et de poésie. Sur la piste, deux duos. Deux musiciens aguerris : François Dorembus chanteur, compositeur et multi instrumentiste, coordinateur des formations professionnelles de Music’Halle et des formations musicales du Lido ; Marc Démereau, membre très actif du Tigre des Platanes et de la Friture Moderne ; et deux acrobates talentueux tout juste sortis du Lido !

CREATION : Janvier 2011 : La Grainerie / Festival Détours de chant on est passé par là... 21/05 : La Grainerie – Lo Festenal 15/07 : Festival rue d’été – Graulhet 16/07 : Festival rue d’été – Graulhet 29/07 : Festival Toulouse d’été 06/08 : Festival Albi d’été 08/08 : Interventions prisons de Seysses et Muret 5 et 6/10 espace Job Toulouse Contact : Matthieu Cardon Edouard Leborne Diffusion et Production Diffusion Les productions du vendredi 06 64 88 50 80 14 rue Ernest Renan – 31200 Toulouse e.leborne(at)lesproductionsduvendredi(.)com Tél : 0033 5 61 13 62 29 – 0033 6 88 40 03 31

 


ok
envoyer un lien vers la page envoyer à un ami
imprimer la page imprimer
Les joueurs de voix : Agnès Buffet & François Dorembus - 35 rue du Barry 31150 GRATENTOUR - Tel : 05 61 82 43 00 - contact

Réalisation L'atelier7 - 2007